Recherche
Liens :

PostHeaderIcon Trouver sa Caisse de Retraite

Selon le parcours professionnel que vous avez eu, trouver la caisse de retraite (ou les caisses de retraite) dont vous dépendez peut être soit très simple soit très compliqué. En effet si vous avez été salarié dans la même entreprise du secteur privé durant toute votre vie active, vous ne relevez généralement que d’une seule caisse pour votre régime de base, la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) et d’une seule caisse pour votre régime complémentaire, gérée par l’ARRCO (Association pour les Régimes de Retraite Complémentaire) pour les non cadres ou bien par l’AGIRC (Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres) pour les cadres. Je dis bien « généralement » car certaines entreprises du secteur privé ont un statut particulier : Banque de France, EDF, SNCF etc.

Afin d’identifier les caisses de retraite auxquelles vous êtes affilié, il faut tout d’abord déterminer le régime de retraite dont vous dépendez.

Régimes de Retraite des Salariés

Si vous êtes salarié, pour identifier les caisses de retraite auxquelles vous êtes rattaché, il vous faut déterminer le régime de retraite donc vous dépendez : celui-ci est fonction de votre secteur d'activité.

RETRAITE DE BASERETRAITE COMPLEMENTAIRE
Salariés de l'industrie, du commerce et des servicesCNAV
Régime Général de la Sécurité Sociale
(l'Assurance Retraite)
ARRCO | AGIRC
Agents non titulaires de l'État et des Collectivités Publiques IRCANTEC
Personnel naviguant de l'aviation civileCRPN
Salariés du secteur agricoleMSA
(Mutualité Sociale Agricole)
ARRCO | AGIRC
Salariés d'entreprises à statut particulierBanque de France, CNIEG (Gaz et Électricité), CRPCEN (Clercs et employés de notaires), CRP RATP, CRP SNCF, ENIM (Marins), Retraite des Mines, Port Autonome de Strasbourg, Opéra de Paris, CRPCF (Comédie Française)

Régimes de Retraite des Non Salariés

Si vous êtes non salarié, le régime de retraite dont vous dépendez est fonction de votre statut professionnel et de votre secteur d'activité. Une fois celui-ci identifié, vous pourrez connaître les caisses de retraite auxquelles vous êtes affilié.

RETRAITE DE BASERETRAITE COMPLEMENTAIRE
Artisans, Commerçants et IndustrielsRSI
(Régime Social des Indépendants)
Professions Libérales
(sauf Avocats)
CNAVPL
(Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales)
Divisée en 11 sections professionnelles
AvocatsCNBF
(Caisse Nationale des Barreaux Français)
Exploitants AgricolesMSA
(Mutualité Sociale Agricole)
Patrons pêcheurs embarquésENIM
Artistes, Auteurs d'œuvres originalesCNAVIRCEC
Membres des CultesCAVIMAC
(Caisse d'Assurance Vieillesse, Invalidité et Maladie des Cultes)
ARRCO
(Association pour le Régime de Retraite Complémentaire)

Régimes de Retraite des Fonctionnaires

Si vous êtes fonctionnaire, les caisses de retraite auxquelles vous êtes affilié dépendent du secteur dans lequel vous exercez.

RETRAITE DE BASERETRAITE COMPLEMENTAIRE
Fonctionnaires de l'Etat, Magistrats et MilitairesService des Retraites de l'EtatRAFP
(Retraite Additionnelle de la Fonction Publique)
Agents de la Fonction Publique Territoriale et HospitalièreCNRACL
(Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales)
Ouvriers de l'EtatFSPOEIE
(Fonds Spécial des Pensions des Ouvriers des Établissements Industriels de l'État)

PostHeaderIcon PREFON Retraite

Depuis quelques années, les personnes à la retraite font face à une baisse de leurs revenus, une situation qui trouve son origine dans le contexte économique actuel. Le gouvernement a donc mis en place des dispositifs incitant les travailleurs à se constituer une pension complémentaire, à l’instar du système MADELIN ou du PREFON. Le premier consiste à défiscaliser les primes versées par un salarié du secteur privé auprès des mutuelles de prévoyance. Le second s’adresse uniquement aux agents de l’Etat, qui souhaitent financer individuellement un régime de préretraite supplémentaire.

Le PREFON ou régime complémentaire des fonctionnaires a été créé à l’initiative de diverses associations syndicales et de la Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique. Il est basé sur le principe de la capitalisation. Il peut ainsi prendre la forme d’un contrat d’assurance vie qui, à terme, sera versé sous la forme d’une rente. Le salarié doit au préalable cotiser auprès des compagnies ayant adhéré au dispositif, comme l’assureur AXA. Quant à l’ouverture des droits, elle est prévue à 60 ans. Les titulaires peuvent toutefois liquider la pension avant cette échéance, mais un coefficient de minoration sera appliqué en fonction de leur âge.

PostHeaderIcon Retraite Complémentaire : quels changements en 2011 ?

La réforme des retraites instaurée par la loi du 9 novembre 2010 (promulguée et publiée au Journal Officiel le 10 novembre 2010) impactait essentiellement les régimes de base de la retraite. Les régimes de retraite complémentaire (ARRCO et AGIRC) étant quant à eux gérés par des accords collectifs, il a été nécessaire d’adapter leur fonctionnement aux nouvelles dispositions prévues par la réforme des régimes de base.

PostHeaderIcon Liquidation des allocations retraite Arrco et Agirc au 1er juillet 2011

De nouvelles conditions de liquidation de vos allocations de retraite complémentaire Arrco et Agirc ont été mises en place pour les cotisants nés à partir du 1er juillet 1951 et prenant leur retraite au 1er juillet 2011.

Cette modification des conditions de liquidation est consécutive à la mise en œuvre de la réforme des retraites 2010 : désormais la liquidation des allocations de retraite complémentaire Arrco et Agirc sera alignée sur celle du régime de base de la sécurité sociale.

Lire la suite de cette entrée »